★ ★ ★ ★ ★

Conception

L’histoire
Leslie et Alex Twinsden mènent une vie idéale : jobs en or, appartement en plein Manhattan, mariage fusionnel. Il leur manque en revanche un enfant et, après l’échec d’innombrables traitements, leur désir de progéniture vire à l’obsession. Dans une dernière tentative désespérée, le couple se rend en Slovénie afin d’essayer une procédure médicale très particulière. Dix ans plus tard, les jumeaux, Alice et Adam, se retrouvent chaque soir enfermés dans leur chambre, tandis que des bruits de plus en plus perturbants proviennent de celle de leurs parents. Décidés à comprendre la vraie nature de ceux qui les élèvent, les enfants ne peuvent imaginer ce qu’ils vont découvrir…

Mon avis
Voilà bien une pépite à laquelle je ne m’attendais pas du tout ! Lorsque je l’ai vu passer sur le compte Instagram de l’éditeur, il m’a intriguée. Les critiques, que je n’ai pas souhaité lire vraiment (pour ne pas gâcher une surprise éventuelle) et que je n’ai que survolées, avaient l’air d’en dire du bien. La pochette était carrément énigmatique (au point qu’il m’a fallu plusieurs jours pour y voir vraiment ce gros ventre rond et ce petit sein tout rebondi). Tous les arguments étaient alors réunis pour que je cède vite à la tentation, que je l’achète et que je l’entame dès mon arrivée à la maison. Lire la suite « Conception »

Publicités
★ ★ ★ ★ ☆

Bird box

L’histoire
La plupart des gens n’ont pas voulu y croire, les incidents se passaient loin, sans témoins…
Depuis qu’ils sont nés, les enfants de Malorie n’ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l’abri du danger, sans nom, qui s’est abattu sur le monde. On dit qu’un coup d’œil suffit pour perdre la raison, être pris d’une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger ses petits. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l’extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés. Arriveront-ils à bon port, guidés seulement par l’ouïe et l’instinct ?

Mon avis

Il n’y a pas plus angoissant, dans le nouveau monde, que l’instant qui sépare la décision d’ouvrir les yeux du moment de le faire.

Bird box m’a fait de l’oeil dès sa sortie en gros format. Et puis petit à petit, je l’ai oublié, perdu qu’il était dans les limbes de ma liste imaginaire de livres à lire. Finalement, il a ressurgi il y a quelques jours en format poche sur une table du rayon d’à côté. « Tu tombes bien toi, viens ici. » On ne se refuse jamais l’achat d’un poche étant donné son prix.

Comment peut-elle attendre de ses enfants qu’ils aient envie de toucher les étoiles s’ils ne peuvent même pas lever la tête pour les admirer ?

Aucun roman jusque là ne m’avait laissé une telle impression, une impression angoissante, parfois carrément flippante. Ici, on se rend compte du pouvoir qu’ont les mots sur nous. Lire la suite « Bird box »