3

Mémé dans les orties

L’histoireMémé dans les orties
Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant -, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur !

Mon avis
Comme beaucoup, je me suis lancée dans l’aventure de Mémé dans les orties, un petit roman qui figure dans le top des meilleures ventes en librairie depuis plusieurs semaines (ou même, plusieurs mois ?). Des fois, il ne faut pas plus que ce genre d’argument commercial pour que l’on jette son dévolu sur une nouvelle lecture. Mais c’est un cercle vicieux : un certain livre figure dans les meilleures ventes, donc on l’achète, entretenant ainsi son succès et assurant alors sa place dans le top. Mais finalement, Mémé dans les orties mérite-il sa troisième place sur les étagères ? Je ne pense pas… Lire la suite

Publicités
1

La panse

L’histoireLa panse
Bastien Regnault part à la recherche de Diane, sa soeur jumelle, dont la famille n’a plus de nouvelles depuis plusieurs mois. Des indices convergents le mènent très vite à la Défense. Le quartier des affaires, chargé d’histoire, va, petit à petit, se dévoiler à lui, lui révélant un monde inconnu et souterrain, où, semble-t-il, officie une mystérieuse et très ancienne société secrète : la Panse.
Après Le casse du continuum, Léo Henry poursuit, avec La Panse, son exploration des genres dits « populaires ». Il propose cette fois un thriller d’infiltration lovecraftien ancré dans l’ici et maintenant, un roman remarquable, qu’on ne lâche plus une fois entamé, preuve, s’il en était encore besoin, de son immense talent.

Mon avis
Je crois que ma lecture m’a carrément laissée perplexe… Elle démarrait sur les chapeaux de roues mais plus les pages défilaient, plus le plaisir de lire diminuait. Lire la suite

8

La fille qui cherchait son chien (et trouva l’amour)

L’histoireLa fille qui cherchait son chien (et trouva l'amour)
Une jolie psy qui ne tourne pas rond. Une ado qui parcourt inlassablement les rues de la ville à la recherche de son chien. Un garçon amoureux en secret qui la suit. Une famille un brin bancale. Un séduisant célibataire qui fuit ses sentiments…
Dans ce roman décalé et rafraîchissant, où bat le coeur de San Francisco, Meg Donohue brosse une galerie de portraits drôles et attachants où chaque personnage, toujours relié aux autres, cherche son chien à sa manière : avec nostalgie, avec passion, avec vulnérabilité… et finit par se trouver lui-même et rencontrer l’amour.
Un regard tendre et drôle porté sur les liens qui unissent les êtres humains entre eux, et à leurs compagnons les plus fidèles.

Mon avis
N’ayant plus forcément le temps de lire autant qu’avant (je pense qu’on constate ça assez facilement sur mon blog inactif ces dernières semaines…), j’avais envie d’un livre simple, rapide et léger. Un feel good book s’imposait et j’ai alors choisi dans ma bibliothèque La fille qui cherchait son chien (et trouva l’amour). Mais il m’a laissé un peu sur ma faim. Lire la suite

1

Phaenix, tome 1 : Les cendres de l’oubli

L’histoirePhaenix, tome 1 : Les cendres de l'oubli
Anaïa s’installe dans le sud de la France avec ses parents et entame ses cours à la fac. Elle y fait la rencontre de Eidan et Enry. Des mystères semblent alors se dessiner dans sa vie.

Mon avis
A mon plus grand regret, j’ai lu la quatrième de couverture de Les cendres de l’oubli avant de le ramener à la maison. Après avoir lu Le feu secret co-écrit par Carina Rozenfeld, après avoir mis dans ma PAL une autre de ses séries courtes, je voulais continuer mes aventures au pays merveilleux du livre avec la lecture d’un autre roman de l’auteure. Le feu secret ne m’avait pas emballée au maximum et avec Les cendres de l’oubli, j’avais peur de tomber alors sur une romance téléphonée cucu destinée aux lecteurs deux ou trois fois plus jeunes que moi. C’est ainsi que mes doutes m’ont conduit à lire le résumé du premier tome de la duologie Phaenix ; mais malheureusement, il n’a plus quitté mon esprit. Lire la suite

1

Everything everything

L’histoireEverything everything
Comme les enfants bulles, Maddy vit avec sa mère et son infirmière dans l’univers complètement stérile de sa maison. Olly et sa famille emménage un jour dans la maison d’à côté.

Mon avis

Il m’arrive de relire mes romans préférés en partant de la fin. Je commence par le dernier chapitre, et je lis à rebours jusqu’au premier.
Quand on lit de cette manière, les personnages vont de l’espoir vers le désespoir, de la connaissance de soi vers le doute. Dans les histoires d’amour, les couples sont d’abord amants, avant de devenir des étrangers. Les récits d’initiation se transforment en récits d’égarement. Des personnages reviennent même à la vie.
Si ma vie était un roman qu’on lisait à l’envers, rien ne changerait. Aujourd’hui est pareil à hier, demain sera pareil à aujourd’hui. Dans Le Livre de Maddy, tous les chapitres se ressembleraient.

J’ai toujours un peu de mal à lire des livres dont le personnage principal est souffrant ou mourant. J’ai l’impression que, en tant que lecteur, notre rôle est alors de prendre le héros ou l’héroïne en pitié. Et ce n’est pas mon genre. Lire la suite

2

Le monde de Charlie

L’histoireLe monde de Charlie
Charlie est un ado fragile qui entame sa seconde timidement après que son meilleur ami Michael s’est suicidé. Il fera la rencontre de Patrick et Sam.

Mon avis

Je ne sais pas ce qui ne tourne pas rond chez moi.

Le monde de Charlie est un roman épistolaire à sens unique. Comme un journal intime, Charlie se livre à travers des lettres qu’il adresse à quelqu’un. Qui ? Je ne sais pas. Je ne sais pas non plus si je devais deviner le destinataire mais en tout cas, je n’y suis pas parvenue et ça m’a un petit peu agacé. Les lettres ne s’adressent à personne en particulier ? Alors très bien. Mais je n’aime pas les romans épistolaires pour autant… Lire la suite

0

Animale, tome 1 : La malédiction de Boucle d’or

L’histoireAnimale
Blonde est une jeune adolescente a la beauté troublante qui vit dans un couvent depuis toujours. Orpheline, elle semble être cachée aux yeux de tout le monde. A n’en pas douter, Blonde cache un lourd secret dont elle ignore elle-même les origines. Elle partira finalement en quête de la vérité.

Mon avis
« Ca y est ! Je l’ai terminé ! » Capridegh, mardi 24 mars, 15H34. C’est dire à quel point ma lecture a été laborieuse. Mais je ne sais pas finalement pourquoi. Je ne parviens pas à désigner le vrai coupable. Car Animale : La malédiction de Boucle d’or n’est pas si mauvais. Lire la suite