3

Le musée des monstres, tome 1 : La tête réduite

L’histoireLe musée des monstres, tome 1 : La tête réduite
Mesdames et messieurs, petits et grands, bienvenue au Musée des Horreurs de Dumfrey. Venez découvrir ses curiosités en tout genre et autres bizarreries merveilleuses !
Ce que vous trouverez dans ce livre : une femme à barbe presque séduisante, plusieurs meurtres scandaleux, une tête réduite amazonienne délicieusement effrayante, quatre orphelins extraordinaires, avec des capacités hors du commun.
Ce que vous ne trouverez pas dans ce livre : une file d’attente interminable dans un parc d’attractions, des choux de Bruxelles nauséabons, une méthode pour apprendre à finir tous vos devoirs à temps, une histoire du soir à raconter à vos petits frères et soeurs…

Mon avis
Illustré par Benjamin Lacombe et sublimé par une couverture belle et intrigante, Le musée des monstres a naturellement éveillé ma curiosité et a su la rassasier. Destiné à un jeune public, le roman ne manque cependant pas de petits éléments accrocheurs pour les lecteurs plus vieux. Le musée des monstres, c’est d’abord l’histoire de quatre gosses pas si petits que ça. Lire la suite

0

In the end

L’histoireIn the end
Kaito est un ado paumé et torturé. Mais lorsqu’il rencontre Ren, il pense trouver en cette personne celui qui le comprendra enfin.

Mon avis
Les lectrices de yaoi (parce que la plupart sont des filles) sont pour beaucoup cataloguées et mal vues. Parce que le yaoi, c’est un genre réservé à un public averti car il traite des relations homosexuelles masculines. Parfois explicites, parfois trash, parfois sous-entendues, parfois timides… les relations entre hommes sont depuis quelques années l’un des thèmes favoris de certaines lectrices. Mais attention, ne les mettez pas toutes dans le même panier. Je ne lis pas que ça, bien que mes dernières lectures soient des yaoi (mais les one shot, c’est pratique lorsqu’on a plusieurs romans en route). In the end est l’un d’entre eux, l’un de ces yaoi dits « shonen ai », un genre que j’apprécie plus particulièrement, car il ne montrera aucune scène explicite et débordera de sensiblité. Lire la suite

2

U4.Jules

L’histoireU4.Jules
U4 est le nom d’un virus qui a fait son apparition mystérieusement et qui a décimé une grande partie de la population mondiale mais tout en épargnant les adolescents pour une raison qu’on ignore encore. Jules est l’un d’eux. Fan de jeux vidéo, il veut, le 24 décembre, aller à ce rendez-vous qu’a fixé le maître de son jeu vidéo favori quelque part dans Paris où se retrouveront alors tous les Experts.

Mon avis
U4. U4 U4 U4 U4 ! Ce concept inédit et totalement innovant dont je ne suis pas peu fière car il est français et je suis française. En effet, U4 est une saga comme on en trouve beaucoup désormais au rayon littérature jeunesse, ados et jeunes adultes : des adolescents dans un monde post-apocalyptique luttant pour leur survie. L’originalité de l’oeuvre française réside dans le fait qu’elle est composée de quatre romans, écrits par quatre auteurs différents et elle met en scène quatre personnages différents, quatre points de vue différents. De plus, vous avez la possibilité de lire les différents tomes comme bon vous semble ! Et vous aurez alors la chance de croiser, avec votre personnage, sur votre chemin, celui d’un autre tome. Lire la suite

1

Torsepied

L’histoireTorsepied
Otto, Max et Lucia Cherchemidi sont trois frères et soeur dont la maman a disparu. Leur père en voyage, ils se retrouvent sans le faire exprès chez leur tante. Commence alors une incroyable aventure.

Mon avis

Imagine qu’on vieillisse et qu’on oublie ce que c’est, d’avoir le goût de l’aventure ! Imagine qu’on devienne comme tous les adultes, obnubilés par l’argent qu’on gagne chaque année et n’ayant pas d’autre grande question existentielle que : « Est-ce que j’ai bien fermé la porte à clef ? »

La pochette. C’est tout. Il ne m’en a pas fallu plus pour que Torsepied apparaisse dans la liste des titres pour lesquels je participais à l’édition Masse Critique de Babelio qui avait eu lieu fin 2014. La couverture de Torsepied est mystérieuse et captivante à la fois. Elle annonce la couleur : un univers plutôt sombre, parfois enfantin mais pas moins poétique et captivant. Mais Torsepied, c’est quoi ? Quel est donc ce mot bizarre ? Lire la suite

1

Time riders

L’histoireTime rides
Foster, venu du futur, a sauvé la vie à Sal, Maddy et Liam pour leur confier une mission de la plus haute importance : voyager dans le temps. En gros, le destin de l’humanité en dépend.

Mon avis
Et si Hitler avait gagné la guerre ? C’est la question à laquelle le couillu Alex Scarrow répond dans le premier tome de Time Riders. Assoiffé de pouvoir, Kramer, voleur de la machine à voyager dans le temps, a expliqué à Hitler comment ne pas perdre le conflit. C’est finalement Kramer lui-même qui devient le nouveau Führer et le monde de 2001, à la veille des attentats du 11 septembre, n’est alors pas du tout ce qu’il est censé être. Time riders, c’est un roman pour jeunes ados intelligent (le livre, pas les ados) car il viendra leur raconter une histoire SF tout en leur servant des évènements qui font partie de leur manuels scolaires d’histoire-géo. Lire la suite

0

Nos étoiles contraires

L’histoireNos étoiles contraires
Hazel est une ado de seize ans atteinte d’un cancer. Elle va faire la connaissance de Augustus lors d’un groupe de soutien aux jeunes gens malades.

Mon avis
Lors de la lecture que j’ai faite de Nos étoiles contraires, j’ai voué une haine incommensurable à Google ; car j’ai été « spoilée » sur la mort d’un personnage bien malgré moi, Google finissant mes phrases pour moi dans la barre de recherche. Malgré tout, j’ai continué ma lecture. Car Nos étoiles contraires est séduisant et addictif. Il est de ce genre de livres que l’on pose uniquement parce qu’on travaille demain et qu’on doit dormir mais qu’on a hâte de retrouver dès que possible. Lire la suite

3

La révolte

L’histoireLa révolte
Le district 12 n’est plus. Katniss est au district 13 où s’organise le coeur de la rébellion alors que Peeta est détenu au Capitole. Celui-ci doit désormais tomber. Le peuple de Panem doit être libéré.

Mon avis
Voilà que s’achève la trilogie des Hunger Games avec ce tome La révolte. Katniss a encore perdu beaucoup de choses ; la rébellion est encore plus motivée ; le Président Snow doit encore plus mourir. Katniss se désigne comme son assassin. Mais cette fois, les décisions prises à sa place, la jeune femme est presque trop spectatrice de tout ce qu’il se passe autour d’elle. Certes, elle en a bavé jusque là et elle a toutes les bonnes raisons d’être fatiguée et d’en avoir marre. Mais l’impression que l’héroïne laisse à la fin de ce troisième tome n’est alors pas aussi forte que lors des précédents livres (au point qu’il est assez difficile aujourd’hui de rédiger la critique du livre que j’ai terminé il y a une semaine ou deux). Lire la suite