★ ★ ★ ★ ★

Les frères Sisters

L’histoire
Oregon, 1851. Eli et Charlie Sisters, redoutable tandem de tueurs professionnels aux tempéraments radicalement opposés mais d’égale (et sinistre) réputation, chevauchent vers Sacramento, Californie, dans le but de mettre fin, sur ordre du « Commodore », leur employeur, aux jours d’un chercheur d’or du nom de Hermann Kermit Warm. Tandis que Charlie galope sans états d’âme – mais non sans eau-de-vie – vers le crime, Eli ne cesse de s’interroger sur les inconvénients de la fraternité et sur la pertinence de la funeste activité à laquelle lui et Charlie s’adonnent au fil de rencontres aussi insolites que belliqueuses avec toutes sortes d’individus patibulaires et de visionnaires qui hantent l’Amérique de la Ruée vers l’or.
Dans ce roman jubilatoire où l’humour noir le dispute à une subtile excentricité, Patrick deWitt rend un hommage décalé aux classiques du western tout en invitant le lecteur à en explorer les ténèbres, sous l’inoubliable houlette de deux frères moins liés par le sang et la violence que par l’indéfectible amour qu’en silence ils se portent.

Mon avis

Elle glissa la pièce dans sa poche. Ses yeux se perdirent dans la direction où Charlie avait disparu, et elle dit, « J’imagine que votre frère ne me donnera pas cent dollars, à moi.
– Non, je ne crois pas.
– C’est vous qui avez tout le sang romantique, c’est ça?
– Nous sommes du même sang, mais nous n’en faisons pas le même usage. »

Les frères Sisters sont deux frères, deux âmes soeurs qui semblent plus liés par l’amour qu’ils se portent que par le sang. Eli est le narrateur ; il est rare de rencontrer un personnage aussi attachant. Derrière ses allures de cowboy, il a un gros coeur qui cède à la moindre attention qu’une femme pourrait lui donner ou au moindre signe de fatigue que pourrait montrer son cheval. C’en est drôle ! Mais Eli n’est pas ridicule pour autant ! Il est l’un de ces personnages charismatiques, complets et originaux que l’on se prend à aimer au fil des pages. Non non, ce livre n’est pas une histoire d’amour à l’eau de rose mais un road trip captivant digne d’un grand classique de western.  On suit Eli et Charlie dans leur mission ; ce sont des tueurs, les meilleurs… Leur chemin sera parsemé de rencontres diverses et variées et de situations parfois burlesques (la scène du plat « moins bourratif » dans le restaurant). On ne s’ennuie pas une seule seconde. Les frères Sisters promet au lecteur de passer de bons moments. C’est un texte équilibré et l’auteur joue habillement entre humour noir, comique et violence. Les personnages participent eux aussi à l’équilibre du récit ; Eli (attentionné, généreux, réfléchi) et Charlie (spontané, opportuniste, porté sur l’alcool) sont opposés mais se complètent : Eli prendra toujours soin de son frère lorsque celui-ci aura trop bu et Charlie effacera les doutes que peut éprouver Eli sur le chemin. Les frères Sisters est un livre très plaisant et original de par son décor (le western) et son personnage principal (un homme virile, un tueur hors pair mais avec un gros coeur) ; c’est un livre complet, équilibré et habile.

Je me remis en marche et pensai à la voix de la femme et à sa chambre vide ; j’étais content de lui avoir laissé cet argent et espérai que cela la rendrait heureuse, ne fût-ce que pour peu de temps. J’étais déterminé à perdre dix kilos, et à lui écrire une lettre d’amour et de louanges, afin d’adoucir son séjour ici-bas par la grâce du dévouement d’un être cher.

Ma note
J’accorde ★ ★ ★ ★ ★ à Les frères Sisters. Ce roman a une valeur toute particulière à mes yeux car il fait partie du duo de livres qui, en 2012, m’ont véritablement fait (re)plonger dans le monde de la lecture qui est devenue ensuite une véritable addiction. La tâche n’était pas aisée, mais Charlie et son frère Eli, le narrateur pour lequel j’ai complètement craqué, sont parvenus à m’amener avec eux dans une aventure que je ne suis pas prête d’oublier, une aventure captivante et aussi drôle que cruelle parfois. Un récit manipulé de main de maître par l’auteur.

Les frères Sisters
ISBN : 9782330009847
Lu en français.

Publicités

Un commentaire sur “Les frères Sisters

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s