Brainstorm’s seduction, tome 1

Ichiko Sakurai (29 ans) tombe par hasard sur Saotome (23 ans), rencontré un mois auparavant au cours d’une soirée. Après maintes tribulations, elle se décide à l’interpeller et à force d’essayer de relancer une conversation qui ne prend pas… elle se retrouve à manger dans un fast-food en sa compagnie. Et jusque-là, dans le cerveau d’Ichiko… le débat fait rage sans une seconde d’interruption.

L’histoireBrainstorm' seduction
Dans la tête de Ichiko, les membres du comité cérébral s’activent au travail lorsque la jeune fille croise le garçon pour lequel elle a craqué lors de la dernière soirée. Le lui dire ? L’accompagner ? Le fuir ?

Mon avis

C’est tellement le bordel que je ne sais pas par où commencer.

Vous connaissez Vice Versa, le dernier film de Pixar-Disney ? La publication en France du dernier manga de Setona Mizushiro sorti au Japon en 2009 est sans aucun doute due au succès annoncé avant même sa sortie de Vice Versa sur nos écrans français. En effet, le concept est identique. Dans Brainstorm’ seduction, prenez une jeune femme de 29 ans qui est célibataire mais qui éprouve en fait des sentiments pour quelqu’un de bien plus jeune qu’elle. Dans son cerveau, cinq personnages avec un trait de caractère bien à eux ; timide, impulsive, apeurée, rancunière,… Ichiko, comme toutes les filles, comme toutes les lectrices, est relativement indécise. L’idée de la mangaka est remarquable : vivre l’histoire du personnage principal à travers ses propres émotions. C’est ce qui fait la force de Brainstorm’ seduction car on peut reprocher à la mangaka le manque de renouveau dans ses dessins. Certes, chaque mangaka a un style qui lui est propre, telle une signature ; celle de Setona Mizushiro est reconnaissable entre mille, chapeau. Mais au cours de ma lecture, j’ai eu l’impression de revoir les personnages de sa série précédente, et de celle d’avant, et encore avant. Malgré cela, ce premier tome de la dernière série de Setona Mizushiro est ultra efficace. Un thème adulte, un concept intelligent, des dessins irréprochables, des personnages complets, une fin qui en redemande, tous les ingrédients sont là pour passer un agréable moment en compagnie d’un manga qui se lit avec gourmandise et qui promet alors un bel avenir captivant à la série.

Ma note
J’accorde ★ ★ ★ ★ ☆ à Brainstorm’ seduction. Bien que Setona Mizushiro ne renouvelle rien dans son style graphique parfois dépouillé voire presque vide, elle nous envoûte dans cette série maligne et très originale.

– – –
Brainstorm’ seduction, tome 1, Setona Mizushiro, 2009.
Seul le premier tome des séries lues est critiqué sur le blog.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s