Book haul

Book haul : juin 2019.

Bien le bonjour, lecteurs,

J’espère que vous passez un bel été, malgré la chaleur écrasante, doublée, pour certains, de l’invasion des chenilles urticantes ! Autant resté enfermé chez soi, au frais et en sécurité, avec un thé glacé et un roman ou une pile de mangas. Place au bookhaul conséquent du mois dernier ! Suite et fin des achats des Imaginales, édition 2019 ! Lire la suite « Book haul : juin 2019. »

Publicités
Les lectures du mois

Les lectures du mois : juin 2019.

  • Silver Batal & le dragon d’eau, K. D. Halbrook
    ★ ★ ★ ★ ☆
  • BL métamorphose, tome 1, Kaori Tsurutani
    ★ ★ ★ ★ ★ (Seuls les premier et dernier tomes des séries lues sont critiqués sur le blog.)
  • Yûna de la pension Yuragi, tome 1, Tadahiro Miura
    ★ ★ ★ ★ ☆
  • Jardin secret, tome 1, Amitsu
    ★ ★ ★ ☆ ☆ (Seuls les premier et dernier tomes des séries lues sont critiqués sur le blog.)
★ ★ ★ ★ ☆

Yûna de la pension Yuragi, tome 1

L’histoire
Source d’eau chaude, locataires charmantes, chambre hantée… La pension Yuragi vous accueille toute l’année !
Depuis tout petit, Kogarashi a toujours été la proie des esprits malins qui lui ont rendu la vie impossible. Pour se protéger, il a appris à les exorciser… à coups de poing !
Désespérement à la recherche d’un logement bon marché, ce jeune medium sans le sou déniche enfin un bon plan : s’il débarrasse la luxueuse pension Yuragi du fantôme qui la hante, il y sera logé à vie gratuitement ! Seul petit souci : le fantôme en question est une jeune fille, gentille, innocente et trop mignonne pour être exorcisée… à coups de poing.

Mon avis
Yûna de la pension Yuragi est, je dois dire, le premier manga un peu coquin que je lis de ma vie : pas forcément à remettre entre toutes les mains (déconseillé aux moins de seize ans par les éditions Pika), ultra fun et pétillant, mais pas pornographique pour autant !… Lire la suite « Yûna de la pension Yuragi, tome 1 »

★ ★ ★ ★ ★

BL Métamorphose, tome 1

L’histoire
À 75 ans, Yuki vit le quotidien bien réglé d’une grand-mère japonaise, entre mots croisés et cours de calligraphie. En flânant un jour dans une librairie pour fuir la chaleur, elle craque pour un manga, intriguée par sa couverture chatoyante… Ce n’est qu’en rentrant chez elle que Yuki se rend compte qu’elle a fait l’acquisition d’une bande dessinée d’un genre bien particulier : un boy’s love, une romance entre garçons ! L’histoire pourrait s’arrêter là, mais, contre toute attente, notre mamie tombe littéralement sous le charme de ce récit et n’a plus qu’une idée en tête… lire la suite !
C’est la jeune Urara, apprentie libraire et accro au genre, qui va devenir la conseillère de la vieille dame en la matière ! Pour l’adolescente timide et complexée, qui vit sa passion dans le secret, la rencontre avec Yuki va être un véritable déclic. Par-delà les générations, les deux fangirls vont s’ouvrir l’une à l’autre et découvrir les joies d’une amitié hors du commun !
BL Métamorphose fait voler en éclats tous les a priori sur les seniors et les jeunes ! Quand il s’agit de partager la même passion, l’âge importe peu. Ce récit touchant, drôle et d’une justesse incroyable est un véritable hymne à l’échange intergénérationnel. À mettre entre toutes les mains… même celles de sa grand-mère !

Mon avis
Quel coup de coeur !! J’ai trouvé BL Métamorphose bien trop court et c’est avec tristesse que j’ai reposé mon manga sur ma table de chevet, une fois terminé, une fois englouti ! Yuki et Urara me manquent déjà beaucoup et je trépigne d’impatience à connaître la suite de leur histoire, alors qu’elles m’ont abandonnée devant les portes de la convention où elles se rendaient toutes les deux. Lire la suite « BL Métamorphose, tome 1 »

★ ★ ★ ★ ☆

Silver Batal et le dragon d’eau

L’histoire
Silver Batal habite une ville fascinante au milieu du désert : perchés à flanc de falaise, des dizaines d’ateliers accueillent les artisans les plus divers – potiers et joailliers, ébénistes et souffleurs de verre. À treize ans, elle est censée travailler dur pour succéder à son père, l’un des bijoutiers les plus renommés de la région. Seul problème ? Son cœur n’appartient pas au désert, mais aux flots de l’océan : elle rêve de participer aux courses de dragons d’eau qui, chaque année, font vibrer le pays tout entier.
Justement, le destin ne tarde pas à frapper à sa porte : Nebekker, vieille tisserande avec laquelle elle s’est liée d’amitié, la mène jusqu’à Hiyyan, un petit dragon capable – ô miracle – non seulement de nager, mais aussi de voler ! Risquant le tout pour le tout, Silver et son cousin Brajon partent pour la cité royale, où doit justement se tenir une grande course. Créatures des cavernes et renards du désert, circuits créés par magie sur l’océan peuplés de tourbillons et de vagues impressionnantes… les pires dangers attendent nos deux héros. À commencer par Sagittaria Prodigo, la dresseuse de dragons d’eau favorite de la reine – la féroce adversaire qui a osé enlever la mère d’Hiyyan !
Savant mélange de Dragons et des Royaumes de feu, Silver Batal et le dragon d’eau marque le début d’une aventure épique entre désert et océan, pleine de cœur et de rebondissements. Très vite rejoint par une ribambelle de personnages secondaires hauts en couleur, un étrange trio y joue le tout pour le tout afin d’empêcher une race de dragons presque éteinte de se retrouver l’esclave des hommes…

Mon avis
C’est avec joie que je partage avec vous la chronique du livre que je viens tout juste de terminer : Silver Batal et le dragon d’eau. J’ai remporté un exemplaire sur la page Facebook des éditions Lumen et j’ai passé une semaine palpitante en compagnie d’une adolescente aventurière, petit Renard du désert qui n’a pas froid aux yeux. Silver Batal et le dragon d’eau, premier tome d’une toute nouvelle saga pour adolescents, vous invite au voyage aux portes du désert où se joue le destin de l’héroïne mais aussi des dragons d’eau. Lire la suite « Silver Batal et le dragon d’eau »

Les lectures du mois

Les lectures du mois : mai 2019.

  • DevilsLine, tome 2, Ryo Hanada
    ★ ★ ★ ★ ★ (Critique à venir.) (Seuls les premier et dernier tomes des séries lues sont critiqués sur le blog.)
  • Les gens heureux lisent et boivent du café, Agnès Martin-Lugand
    ★ ☆ ☆ ☆ ☆
  • Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer, Anneliese Mackintosh
    ★ ★ ★ ★ ★
  • Big Fan, Fabrice Colin (Critique à venir.)
    ★ ★ ★ ☆ ☆

 

★ ★ ★ ★ ★

Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer

L’histoire
Ottila a un problème. Enfin, elle en a un paquet. D’abord elle est alcoolique. Son père est mort pendant qu’elle se complaisait dans une éternelle gueule de bois. Sa soeur a été internée. Sa mère est en train de craquer. Et ses amis la tirent vers le bas. Sauf Thalès, le type le plus sain qu’elle ait jamais rencontré. Thalès donne envie à Ottila de devenir meilleure. Alors elle décide d’envoyer bouler son « contexte » pourri et vole Le Petit Livre du bonheur à la bibliothèque. Puis elle entreprend de le scrapbooker sauvagement : mails, SMS, transcriptions de séances de thérapie, dessins… tout y passe. Le résultat : un roman insolite, contagieux, qui vous fera passer du rire aux larmes.

Mon avis
Décidément, je me retrouve en total contradiction avec la plupart des avis ici quant à mes dernières lectures… En effet, j’avais détesté Les gens heureux lisent et boivent du café que j’avais comparé à une New Romance d’aujourd’hui, les scènes érotiques en moins, la semblable pauvreté de l’écriture et de l’intrigue garantie. Et me voilà à adorer Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer alors que beaucoup de chroniqueurs n’ont clairement pas aimé leur lecture… Pourtant, pourtant !! Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer est une putain de bonne lecture qui déchire tout ! Lire la suite « Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer »

★ ☆ ☆ ☆ ☆

Les gens heureux lisent et boivent du café

L’histoire
Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son coeur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Egarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. Afin d’échapper à son entourage qui l’enjoint à reprendre pied, elle décide de s’exiler en Irlande, seule.
Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper…

Mon avis
Un après-midi que je ne quittais pas le travail trop tard, je me suis installée sous un plaid, avec un thé, un chat et un livre. J’avais choisi Les gens heureux lisent et boivent du café, un livre qui était dans ma PAL depuis très longtemps, acheté en édition poche collector. Vu le succès que rencontrait ce roman en librairie, je ne pouvais pas ne pas l’acheter et je pouvais même carrément craquer pour la belle édition limitée. Avec un thème aussi fort qu’est le deuil, la perte d’êtres chers, de son mari et de sa fille, de sa famille toute entière, je m’attendais à un livre fort, intelligent, d’une grande délicatesse, fragile, poignant et d’une grande littérature. Hé bien c’est raté ! Les gens heureux lisent et boivent du café est tout le contraire ! (Attention, critique assassine en vue…) Lire la suite « Les gens heureux lisent et boivent du café »